Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 18:26

Il était une fois Olivia, l'ovule, qui vivait chez sa mère( follicule de Graff). Elle avait la sécurité, la protection, l'amour, l'alimentation automatique, bref .. le bonheur. Un jour Olivia est expulsée, sans crier gare, elle ne reverrai plus jamais Maman Graff ( 1ere séparation, insécurité, 1ere mort). Dame nature la conduit à aller crier famine chez Trompe de Fallope, sa voisine. Cette dernière lui promet abri, sécurité, Unité.

De l'autre côté, il y a Samy, le Spermatozoïde. Il est beau,  les dents blanches,il sent bon le sable chaud, pas rasé, un rien de négligé, en jean, costaud et fragile à la fois, vous voyez le genre ... qui plait. Il a un sens fort de camaraderie et de compétition.

Son but : être le 1er et surtout être le 1er pour Olivia.

Samy sait que s'il est le 1er, cela veut dire que ses copains vont mourir, d'où un sentiment de compétition mélé avec du chagrin et de la culpabilité. Donc Samy réalise vite que s'il est confronté à ses émotions, il perdra ses moyens. Il en déduit que pour être le 1er, pour être un Homme, il ne faut pas d'émotions ou ne pas les extérioriser.

Samy gagne, se sépare de ses copains et retrouve l'Unité avec Olivia.

Samy croit que c'est lui qui a fait la différence ( plus rapide, plus fort, pas d'émotions).

Olivia sait que c'est elle qui choisit ( changement de polarité de membrane qui permet à ce spermatozoïde de rentrer et ferme la porte aux autres). Elle se sépare définitivement de Fallope pour retrouver l'Unité avec Samy.

D'unités en séparations, le foetus se constitue dans un nid douillet pendant 9 mois avec un sentiment adorable d'unité, de protection.

Un jour, des contractions épouvantables arrivent, genre 7,5 sur l'échelle de la mère, et ce petit être expérimente une nouvelle séparation, une nouvelle mort, et le bébé se rappelle toutes les séparations. C'est la Naissance.

Le bébé grandit, recherchant l'unité avec sa famille, étant conforme à ce que maman et papa attendent de lui... et un jour, il se sépare de sa famille d'origine pour aller créer la sienne (sécurité, bonheur...)....

La morale de cette histoire: à l'image du Tao, il y a de l'unité dans la séparation et réciproquement.

Tant que l'on cherche l'unité à l'extérieur de Soi, on trouve la séparation. C'est seulement en recherchant l'unité en nous mêmes que nous ne nous exposons pas à la séparation avec les autres.

L'unité que nous recherchons tant n'est pas l'amour, c'est l'absence de séparation.

 

Beaucoup de comportements humains découlent de cette histoire:

La femme recherche l'unité, la vie à 2, le nid, la sécurité, la protection.

L'homme recherche à être le N° 1 et pour arriver à cela, il ne faut pas d'émotion, il se plait à penser que c'est lui qui décide et qu'il est fort. Il se plait à gagner, c'est un compétiteur, un chasseur.

Si la femme veut vivre l'unité, elle doit commencer par la réaliser avec elle même, laisser l'homme croire qu'il a les commandes, alors qu'elle sait au plus profond d'elle même que c'est elle qui choisit. Ne dit on pas que derrière tout grand homme, il y a une femme. Elle doit toujours faire en sorte en l'homme doive se battre pour gagner son coeur ou ses faveurs.

D'aucuns diront que c'est de l'hypocrisie ou de la diplomatie, même pas, c'est de l'histoire.

José Chouraqui

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Neuro-Training
commenter cet article

commentaires

debeaurain 29/06/2011 20:35


et j adore cette chanson !!!!


Présentation

  • : NEURO-TRAINING: Blog de José CHOURAQUI
  • NEURO-TRAINING: Blog de José CHOURAQUI
  • : Blog de José Chouraqui: Praticien et formateur fondateur du Centre de Neuro Training de Marseille et de la Fédération Française de Neuro-Training. Vous pouvez découvrir ici ce domaine de développement personnel dont le but est de nous aider à mieux vivre et mieux exprimer nos capacités.
  • Contact

Pour lire en musique...

Recherche

Liens